Travel

Un séjour aux … Philippines

Je reviens de mon périple aux Philippines et vous avez été nombreux et nombreuses à me poser des questions sur mon voyage : impressions, infos, bons plans, budget…
Je vous ai donc rédigé ici un article et vous raconte toute mon expérience dans ce merveilleux pays : Les Philippines.

Période idéale ?

Je suis partie du 01 au 22 novembre accompagnée de ma petite sœur Morgane et d’une amie. Bon ok… pas forcément la meilleure des saisons pour partir je l’avoue, parce que le climat est assez instable durant cette période et nous avons eu pas mal de jours de pluie. Si vous avez le choix des dates, préférez plutôt partir entre décembre et avril où les pluies torrentielles laissent
place au beau soleil.

Itinéraire ?

L’itinéraire a été compliqué à élaborer pour notre part … il y a énormément d’îles à visiter aux Philippines et elles sont toutes plus belles les unes que les autres ! Alors il a fallu faire un choix de cœur mais surtout de raison pour proter de ces joyaux de la nature, sans passer notre séjour dans les aéroports à courir an d’en voir le maximum … A la base, je m’étais plutôt centrée sur l’île de Palawan, en arrivant à Puerto Princesa et en remontant la côte jusqu’à El Nido puis ensuite partir sur Coron en bateau. Finalement, après réflexion et lecture de nombreux posts sur Palawan, moi qui adore la nature et visiter des coins un peu plus reculés, j’avais peur d’être un peu déçue et de me retrouver dans des lieux trop touristiques à mon goût (cela dit, cette île a l’air vraiment magnique!).

Du coup, nous avons jeté notre dévolu sur :

CEBU – BOHOL – CORON – LUZON – MANILLE

Et vraiment pas déçue de notre choix !
Alors oui, vous allez me dire « c’est bien beau tout ça, mais comment savoir sur quelle(s) île(s) voyager ? » Une seule réponse à vous apporter : tout dépend de ce que vous recherchez à faire exactement. Posez-vous juste deux minutes, en vous demandant quel est pour vous, l’objectif de ce voyage ?
Est-ce pour vous enrichir humainement et culturellement? Est-ce pour les paysages uniques de ses terres et fonds marins ? Ou est-ce simplement pour le soleil, la mer et le farniente ? En fonction de cela, je vous assure que sur chaque île des Philippines, vous y trouverez votre compte …

Papiers et vaccins à prévoir ?

En ce qui concerne les papiers, il faut posséder un passeport valable au moins 6 mois après la date de retour. Vous n’avez pas besoin d’un visa si vous décidez de partir moins de 30 jours dans ce merveilleux pays, ce qui a été notre cas. Par rapport aux vaccins, à vous de voir… en France nous sommes vaccinés contre le DTCP et l’hépatite B ce qui est déjà très bien pour partir aux Philippines. Mon médecin généraliste m’avait également conseillé de me faire vacciner contre l’hépatite A et la fièvre typhoïde, chose que je n’ai pas faite, mais libre à vous de le faire ou non ! Cependant, protégez-vous un maximum des moustiques avec des sprays répulsifs et évitez un maximum le contact avec les animaux. D’ailleurs, des cas de rage ont été signalés récemment alors prudence quand même !

Budget, argent ?

Avant tout, il faut savoir que la devise nationale est le peso philippin (PHP) et qu’à l’ instant où je rédige cet article : 1 EUR = 63,49 PHP.

Question budget, nous avons pris les billets d’avion quelques mois à l’avance an d’avoir des prix plus intéressants. Départ de Nice direction Manille. Nous avons choisi la compagnie aérienne KLM (1580 EUR pour 3 adultes AR), puis la compagnie Cebu Pacic Air pour les vols internes. Comptez environ 800 EUR au total par personne pour tous les billets de notre parcours, y compris les vols internes avec systématiquement le supplément bagages pour nos gros backpacks (et oui ça chiffre vite… !). Petite parenthèse pour les aéroports, sachez qu’on vous demandera de payer une taxe de 200 PHP (3,20 EUR) pour les vols internes et de 550 PHP (8,75EUR) pour les vols internationaux. Ajouté à cela le prix des hôtels : 450 EUR par personne pour 19 nuits au total, dans des hôtels pas forcément dans le centre-ville, mais vraiment corrects.Pour finir, nous avons prévu un budget activités / nourriture / extras de 800 EUR par personne pour la totalité du séjour. Nous avons échangé cet argent dans un bureau de change sur Cannes où les taux étaient intéressants. Il est impératif de conserver de l’argent en espèces aux Philippines pour éviter tout problème de retrait/paiement avec sa carte bancaire. Notez que ce budget s’est avéré LARGEMENT sufisant pour ces trois semaines de bonheur.

Transports aux Philippines ?

Les îles aux Philippines sont assez vastes… Cela dit, pour vous déplacer, vous avez le choix entre louer une voiture, les taxis, les bus, les jeepneys (à essayer absolument !) et les tricycles couverts. Attention quand même, car le réseau routier est souvent en mauvais état et très embouteillé. N’oubliez pas de négocier les prix !

Nourriture, boisson ?

Avant toute chose, ne buvez QUE DE L’EAU EN BOUTEILLE ! Ça parait plutôt logique de le dire mais c’est très important de le faire réellement (conseil d’une nana qui a été malade comme un chien pendant 4 jours…). Nous venons d’un pays où tout -ou presque- est aseptisé … y compris notre alimentation. Et ce n’est pas forcément le cas aux Philippines ! Alors s’il vous plaît, restez vigilants si vous ne souhaitez pas passer votre séjour à courir entre votre lit et vos toilettes…

Compte tenu de ma passion pour la nourriture, notez que la cuisine philippine, bien que souvent basique, est excellente ! Les amateurs de poissons frais vont se régaler ! Nous avons pu goûter le poisson national le « lapu-lapu », grillé c’est une folie pure. Je vous conseille également de goûter au moins une fois du thon et des oursins, vous ne le regretterez pas même une seconde ! En ce qui concerne les autres incontournables, mais côté viande cette foi-ci, impossible de passer à côté du « Lechon » rôti (cochon de lait qui est juste… WOUAHOU !) et de « l’adobo » qui ressemble à un ragoût de viandes un peu épicé. Les « pansits » seront appréciés des mangeurs de nouilles ! Pour les boissons, faites-vous plaisir en savourant un bon jus de calamansi, un peu comme du citron vert, drôlement bon ! Et puis, qui n’a pas rêvé de pouvoir goûter un jour, de l’eau de noix de coco, directement prise sur l’arbre ? Cela dit attention à ne pas en boire trop … nos transits ne réagissent souvent pas très bien à ce genre d’excès ! En bonus, si vous avez l’occasion (même si ce n’est pas la spécialité locale), je vous conseille de goûter les pancakes philippins : délicieux mais d’une taille disproportionnée !

Et si on parlait de mon backpack ?

J’ai choisi de partir avec un sac à dos de 50L basique, de la marque Quechua. Et honnêtement je n’ai pas été déçue. Il s’est avéré plutôt pratique pour ce genre de voyage. Pensez aux indispensables pour votre hygiène et santé avant toute chose … les médicaments, c’est la base lorsque l’on part dans un pays comme celui-ci. Antalgique, anti-inammatoire, antispasmodique,
… ne lésinez pas sur ça ! Et puis des sprays anti-moustiques (cinq sur cinq, le meilleur pour moi !), du gel hydro alcoolique simplement parce que vous trouverez rarement de quoi vous laver les mains.

La base de ma trousse à médocs (à compléter au cas par cas !) :
DOLIPRANE®, IBUPROFENE®, SPASFON®, IMODIUM®, ERCEFURIL®, VOGALENE®, DEBRIDAT®, KESTINLYO®, SOLUPRED®, AMOXICILLINE®, AFTER PICK XTRA®, VOLTARENE®, BISEPTINE®, Pansements plusieurs formats, FUCIDINE® crème et BIAFINE®. N’oubliez surtout pas : la crème solaire, casquette et lunettes pour vous protéger du soleil, ça chauffe pas mal aux Philippines ! J’ai également glissé dans mon sac tout le nécessaire pour prendre de superbes photos et vidéos. Une batterie externe pour le matériel et le téléphone portable est également appréciable.
D’ailleurs, n’oubliez pas de prendre aussi un adaptateur pour les prises électriques. Pour le reste, laissez libre cours à vos envies et votre imagination !

Prêts pour le décollage ?
Alors c’est parti !

 

CEBU

A Cebu, nous avons séjourné au Granada Beach Resort, à Boljoon.

L’hôtel se situe dans le sud de Cebu, à 3h de route environ de l’aéroport… Le personnel est sympa, j’ai beaucoup aimé de manière générale ! La plage privée et le petit dej’ sucré-salé différent tous les matins, au top du top ! Et gros point fort : L’hôtel est proche des activités principales (20min de Oslob pour les requins baleines, 1h de Kawasan falls, etc.) Petit hic, ou gros hic cela dépendra de vous : la connexion wifi dans les parties communes est naze de chez naze, voire inexistante… et la connexion wifi payante dans les chambres.

A FAIRE :

– L’incontournable rencontre avec les requins baleines … De beaux bébés qui sont complètement inoffensifs pour nous les humains. Je vous conseille de partir assez tôt le matin pour limiter un peu la foule de touristes. 6 heures du matin me parait pas mal, pour un prix de 2 200 PHP (35EUR) par personne. J’ai adoré cette expérience ! Se retrouver face à ces géants de la mer est impressionnant malgré le fait que cela devient un peu trop une « attraction touristique » à mon goût.

– Kasawan Falls à Badian. Ça aussi c’était vraiment sympa et beaucoup de locaux se retrouvent là-bas, une belle opportunité d’échanger avec eux et de partager de bons moments de convivialité ! Le bonus c’est que l’on peut sauter de la cascade à différents niveaux (3 mètres, 10mètres, 12 mètres…). Des radeaux en bambou sont également disponibles au plus bas de celle-ci et permettent de passer sous les jets ! Le transport, l’entrée à la cascade, la location du radeau et le repas nous ont coûté 4 000 PHP (63 EUR) par personne pour une journée plutôt sympa !

– Autres activités : Cascade de Tumalog, Tingko beach, Osmena Peak, Bantayan island, Kanlaoh river, Lapu Lapu, …

Départ pour Bohol en bateau du port d’Oslob… petit bateau de 30 places environ pour 3 heures de traversée … Honnêtement, à prendre SEULEMENT en cas de beau temps et mer calme car les bateaux sont vétustes et souvent surchargés, alors oui, je l’avoue plutôt périlleux ce voyage … !

BOHOL

Cette île se situe proche de Cebu, accessible en bateau.
Notre hôtel coup de cœur et le plus chouette de tout notre voyage : Casa Amihan à Anda. Bon, encore une fois, on a préféré misé sur un lieu sympa et paisible, quitte à s’éloigner un peu des coins ultra touristiques. Et nous n’avons pas été déçues! C’est un petit paradis sur terre… Bungalows privés, ce n’est pas l’usine et le personnel est top de chez top! Il se situe à environ 3
heures de route du port où nous avons débarqué. Mention spéciale pour la cuisine et la qualité des repas qui sont juste extras!

A FAIRE :

Étant donné que l’hôtel n’était pas super proche des activités touristiques, nous avons choisi la formule «location d’un van avec chauffeur et visite de tous les tops de l’île sur une journée» ET ÇA SUFFIT AMPLEMENT. Pour 4 000 PHP soit 63 EUR par personne nous avons visité :
– les Chocolates Hills, trop top mais 30 min sur le lieu sufisent !


– le sanctuaire des tarsiers : 50 PHP (0,80 EUR) mouai bof … pas vraiment convaincu pour ma part, j’ai eu un peu de peine pour ces pauvres bêtes…
– le Danao park adventure où nous avons testé le « Zippling » : 400 PHP (13 EUR) et c’était génial !
– le dîner sur la rivière Loboc : 550 PHP (8,75 EUR) avec repas buffet inclus.
– le Buttery Farmer (honnêtement vraiment très bof, je n’y retournerai pas, pas trop d’intérêt à mon goût…).

– Autres activités très sympas à faire : découvrir le petit marché local d’Anda, du snorkeling évidemment, le pont suspendu de Tigbao, Panglao island, Cenbognow cave (carrément cool!!!), etc… Ah oui, et n’hésitez pas à tester le massage pour 750 PHP (12 EUR) pour 1 heure de détente. Bon pour moi j’avoue, c’était plus de la torture … mais à tester quand même ! En gros, laissez-vous guider par votre instinct et flânez dans les rues de ce petit village… Nous, de notre côté, nous en avons profité pour faire un peu d’aide humanitaire et nous avons distribué des cadeaux aux enfants du village … oui oui c’était Noël avant l’heure pour ces petits bouts d’choux! Nous avons choisi de tout acheter sur place à une petite dame qui tenait un stand directement au marché, double bonne action en renouant ses caisses contre cadeaux et soins d’hygiène pour les familles et surtout enfants de ce petit village. Il existe de nombreuses associations, n’hésitez pas à vous renseigner sur internet si cela vous intéresse.

Départ pour Coron, on prend l’avion cette fois-ci !

CORON – BUSUANGA

Ici, pas d’hôtel coup de cœur… nous avons séjourné au « Busuanga hôtel paradise » et nous avons été supra déçues malgré les bons commentaires trouvés sur le net… le seul point positif est qu’ils mettent à disposition une navette/van gratuit(e) pour accéder à la ville de Coron jusqu’à 19 heures. Mais bon, pour le reste pas top du tout…

A FAIRE :

– En premier lieu, pour moi, je dirais « Island hopping boat » et je vous conseille même d’aller directement au port de Coron pour négocier le prix d’un bateau de pêcheur privé plutôt que de prendre vos tickets dans les agences touristiques… Bien que le prix soit un peu plus élevé, je vous assure que vous serez bien plus libre de visiter et rester dans les endroits qui vous plaisent. Le capitaine s’adapte vraiment à vos envies et vous emmène où vous voulez ! Nous avons choisi de visiter : Lac kayangan, Twin lagoon, Green lagoon, Baracuda Lake, Twin peaks reef, Coral garden, Banol beach et CYC beach. C’était complètement génial, surtout que le midi le cuisinier du bateau nous a concocté un délicieux repas avec au menu : poisson frais grillé et choisi au marché le matin même avec du riz. Le prix est de 2 200 PHP (35 EUR) pour le bateau la journée complète mais notez qu’il faut ajouter à cela les « droits d’entrée » généralement compris entre 200 PHP (3,20 EUR) et 300 PHP (4,80 EUR) par lieu.

– Activité coup de cœur : ascension du Mont Tapyas. J’ai a-do-ré ! Ok il faut être courageux pour monter toutes (!) ces marches jusqu’au sommet, mais la vue sur les îles d’en face au coucher du soleil est juste à tomber par terre…

– Autres activités : tour de l’île en scooter (location à la journée 500 PHP soit 8 EUR), Atwayan beach, Malcapuya island, Banana island, Pass island, Smith beach, Hot spring (à faire le soir, l’ambiance y est carrément plus sympa !). N’hésitez pas à prendre un tricycle couvert pour vous déplacer et surtout à bien négocier vos prix !

– Restaurant et Bar :

INCONTOURNABLE à Coron, faites un petit détour par « la Sirenetta » un restau original avec des cocktails juste excellents ! Prix raisonnable et plats variés délicieux. Je vous conseille également le restaurant « Buzz », un peu moins diet’ mais où les burgers sont carrément excellents. Pour les bars nous avons bien aimé le « No name bar » qui en plus fait un happy hour tous les soirs.

Départ pour Manille et Luzon.

MANILLE

Ouah ! Pollution, mauvaises odeurs, saleté… heureusement nous avons vite trouvé la compagnie de bus « ohayami » pour booker nos places : direction Banaué pour un super trek de 2 jours. Avant d’arriver sur Banaué, nous avons payé à peu près 900 PHP (14,30 EUR) par personne pour A/R et 9 heures de bus la nuit … plutôt spacieux ce bus, et il y a même la wifi ! La compagnie va sans doute essayer de vous vendre le code wifi lorsque vous allez acheter vos billets mais inutile de l’acheter ! Il est disponible et inscrit sur un papier visible directement dans le bus… ATTENTION IMPORTANT (et vous allez me remercier pour ce détail qui vous sauvera probablement la vie…) : pensez à prendre des affaires chaudes pour le trajet (pull, écharpe, veste…) : la climatisation est au maximum et il fait vraiment un froid glacial !

 

Notre guide, Mikel, nous attendait à Banaué directement. Nous avons pris contact avec lui quelques jours auparavant directement par é-mail. Mikel nous a proposé une formule en « all inclusive » pour 4 550 PHP (72,50 EUR) par personne. Elle comprenait : la nourriture pour les 2 jours de trek, le logement dans une guesthouse, les droits d’entrée pour les lieux à visiter, le guide et le chauffeur. C’est un trek assez physique quand même car énormément de marche dans la boue et mieux vaut éviter d’avoir le vertige à certain endroit … mais les rizières et les paysages sont juste à couper le souffle …


Et puis c’était le moment idéal pour s’imprégner un peu plus de la culture en discutant directement avec les locaux. Concernant la guesthouse, c’est assez rudimentaire : un lit, une douche à l’extérieur et des petites bêtes partout mais
honnêtement après des heures de trek, on s’en contente largement !
En bonus prévoyez absolument un k-way (ou poncho à vous de choisir !), le temps est très changeant aux Philippines et lorsque la pluie se décide à arriver, c’est plutôt cool d’avoir de quoi finir le trek pas complètement trempé … Si vous cherchez un guide jeune, qui se plie en quatre pour vous laisser un souvenir inoubliable et carrément sympa, je vous laisse les coordonnées de
Mikel : mikel.tomas@live.com ou mikeltomas77@gmail.com

Retour sur Manille où nous avons séjourné au « I’m Hôtel ». Pas vraiment donné niveau tarif mais on souhaitait finir en beauté, et pas déçues ! La piscine en verre est juste dingue !

Restaurant coup de cœur : « Le p’tit soufet » dans le célèbre Mall à Makati. La déco est tip top, vous avez pas mal de recettes à base de Matcha et ça vaut le coup d’essayer !

A FAIRE :

Au final, pas grand-chose … mais ça nous convient parfaitement ! Une bonne excuse pour Chiller un peu…
La grande Eglise, le Market Farmers, Rizal park, le Manila ocean park et puis les nombreux, très nombreux Mall de la ville ! De quoi dépenser les derniers sous de notre porte-monnaie ! Et puis, le grand retour à la maison après un mois loin des nôtres. Contente de partir mais tellement heureuse de revenir aussi… Et comme à chaque retour, j’ai quand même une grande question qui trotte en vain dans ma tête…

& maintenant, on part où?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

id felis neque. vel, libero. venenatis libero elit. dictum